Retour à l'Accueil

 

L’ASSOCIATION DU CENTRE DE MEMOIRE DE L’ABBAYE PRISON DE LOOS

C’est en 1998, qu’André GUSTIN, enseignant au C.D. de LOOS, crée le C.M.A.P.L. [Centre de Mémoire de l’Abbaye Prison de Loos]. Soutenu et encouragé par les administrations pénitentiaire et municipale, le C.M.A.P.L. a son siège social sur le domaine pénitentiaire de Loos. L’association dispose d’un local pour ses réunions et de salles pour exposer ses travaux de recherche et regrouper la documentation. Ce local et toute la logistique ont été fournis par la Direction Régionale.

LES OBJECTIFS DE L’ASSOCIATION.
Il s’agit de créer sur le domaine pénitentiaire de Loos un centre de Mémoire ouvert au personnel pénitentiaire et au public scolaire en particulier. Ce centre devrait être le carrefour de la Mémoire pénitentiaire de ce domaine de Loos, dont l’existence remonte à la création d’une Abbaye cistercienne par l’Abbé St Bernard. Ces 850 ans d’existence s’ordonnent en 2 parties d’inégale durée :

1. LE TEMPS DES MOINES 1146-1790
C’est en effet en 1146 que St Bernard de passage en Flandre, obtient du Comte de Flandre, Thierry d’Alsace des terres situées au bord de la Deûle pour y créer une Abbaye cistercienne. En 1789, cette Abbaye est devenue une puissance religieuse et économique, disposant de magnifiques bâtiments reconstruits vers 1750.
Elle possède près de 1000 hectares de terre cultivés et loués, de nombreuses granges et fermes, fournissant des revenus considérables à l’Ordre cistercien. La révolution française supprime en 1790 les ordres religieux, tous les biens de l’Abbaye sont confisqués et mis en vente comme biens nationaux. Le département du Nord réussira à racheter les bâtiments de l'Abbaye pour en faire un hôpital militaire puis un dépôt de mendicité et enfin une maison de force, c’est l’origine de la Prison de Loos qui recevra ses premiers détenus après 1820.

2. LE TEMPS DES PRISONS DEPUIS 1817
C’est une ordonnance royale de Louis XVIII de 1817 qui fait de l’Abbaye de Loos une prison. Les bâtiments annexes de l’Abbaye serviront pour y installer une colonie pénitentiaire dite de St Bernard pour jeunes détenus. Le centre de détention actuel est toujours dans les bâtiments de l’Abbaye du XVIII ème siècle, mais souvent modifiés pour les besoins du service. Cette Abbaye n’a jamais été classée monument Historique, pourtant certaines parties comme les frontons mériteraient d’être sauvegardées. En 1906, est construite la Maison d’Arrêt près de l’Abbaye.
Cette prison, au fil du temps, est devenue surpeuplée et inadaptée. Faut-il la raser ou tenter une restauration très coûteuse ? Dans un premier temps, l’Association s’est intéressée à cette Maison d’Arrêt.
C’est en effet, dans ces lieux que ce sont déroulés de grands drames de la Seconde Guerre Mondiale. C’est autour des Prisons de Loos qu’ont eu lieu des combats en mai-juin 40, entre les restes de l’armée française encerclés au sud de Lille et les forces blindées allemandes fermant la route de Dunkerque. C’est dans une moitié de la Maison d’Arrêt que les Allemands vont installer l’une des plus grandes prisons allemandes au Nord de Paris. Là, seront enfermés des milliers de suspects, d’otages et de terroristes entre juin 1940 et septembre 1944. C’est enfin, de cette prison que l’armée allemande en retraite forme l’un des derniers convois de déportés ayant quitté la France pour les bagnes nazis. A quelques heures de la libération de Lille, 850 à 900 détenus politiques, la plupart résistants, furent embarqués en gare de Tourcoing le 1er septembre 1944 pour se retrouver dans les sinistres camps du Nord de l’Allemagne. 250 à 300 déportés survivront à la libération des camps au printemps 1944. Ce « Train de Loos » est le grand drame de la déportation pour le Nord de la France comme le souligne l’historien Yves Le Maner qui vient d’en écrire l’histoire. Soutenue par des adhérents venus d’horizons très divers, l’Association souhaite que sur ce domaine pénitentiaire chargé d’Histoire, s’installe un Centre de Mémoire qui regrouperait les étapes principales de l’évolution de ces lieux. Ce centre rendrait ainsi hommage à tous ceux qui ont contribué à l’Histoire, de l’héritage monastique au dévouement du personnel pénitentiaire.
« Ce que l’on fait crie plus fort que ce que l’on dit » disait l’Abbé St Bernard, fondateur de l’Abbaye ; j’ajouterai cette citation de Tocqueville « si le passé n’éclaire plus l’avenir, le présent marche dans les ténèbres
».

[Haut de Page]


 

STATUTS DE L'ASSOCIATION C.M.A.P.L.

 

  • Article 1 : Titre de l’Association

    Il est fondé entre la Direction Régionale des Services Pénitentiaires de Lille, l’Amicale des rescapés du Train de LOOS, la Commission historique de LOOS, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre :” Association du Centre de Mémoire de l’Abbaye-Prison de LOOS ”.

  • Article 2 : But de l’Association

    L’Association a pour but : de retracer l’historique sur l’origine des prisons de LOOS : de l’abbaye cistercienne du XIIe siècle aux prisons actuelles ; de préciser la place et le rôle des prisons de LOOS durant la seconde guerre mondiale, à travers : les combats de mai-juin 1940, la réalité quotidienne des prisons sous l’occupation allemande, la tragédie du train de LOOS. d’associer et de rendre hommage au personnel pénitentiaire. L’Association s’interdit toute discussion, participation ou expression d’opinion politique, philosophique ou confessionnelle.

  • Article 3 : Siège social

    Le siège social est fixé au : CENTRE DE DETENTION 1, avenue du Train de Loos B.P.79 59373 LOOS Cedex

  • Article 4 : Membres de l’association

    L’Association se compose de membres de droit, de membres actifs et de membres d’honneur. Les membres de droit sont le Directeur Régional des Services Pénitentiaires de LILLE, le Président de l ‘Amicale des rescapés du Train de Loos et le représentant de la Commission Historique de Loos ; Les membres actifs : toute personne physique intéressée par les buts de l’association qui en a exprimé la demande et reçu l’agrément du Conseil d’Administration. Il s’engage à verser une cotisation annuelle. Les personnels pénitentiaires en activité et en retraite sont les bienvenus dans l’association, tout comme les habitants de Loos et des communes voisines ;
    Est président d’honneur : le Maire de LOOS.
    Sont membres d’honneur : le Directeur ( ou la Directrice) du Centre de détention de LOOS, le Directeur ( ou la Directrice) de la Maison d’Arrêt de LOOS.
    Le titre de membre d’honneur peut être décerné par le Conseil d’Administration aux personnes qui rendent ou ont rendu des services signalés à l’Association.

  • Article 5 : Admission

    Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le Conseil d'Administration qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d'admission présentées.

  • Article 6 : Radiation

    La qualité de membre de l'association se perd par

    • la démission,
    • le décès,
    • la radiation pour non paiement de la cotisation ou pour faute grave.

    La radiation est prononcée par le Conseil d'Administration pour non paiement de la cotisation ou pour motif jugé grave par le quart au moins de ses membres, l'intéressé ayant préalablement été invité par lettre recommandée à se présenter au Conseil d'Administration pour fournir des explications. La radiation est proposée au Conseil d'Administration par le Bureau.

  • Article 7 : Les ressources de l'Association

    Elles comprennent:

    • Le montant..
    • Les subventions...
    • Les sommes perçues..
    • Toutes autres ressources...
    • Les dons versés à l'Association.

  • Article 8 : Le Conseil d'Administration

    L'association est dirigée par un Conseil d'Administration de 2 à 14 membres élus pour deux années par l'Assemblée Générale. Les membres sont rééligibles. En cas de vacance, le Conseil pourvoit provisoirement au remplacement de membres. II est procédé au remplacement définitif par l'Assemblée Générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à la date à laquelle devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés. Le Conseil d'Administration choisit parmi ses membres un Bureau composé au minimum d'un Président, d'un Secrétaire, d'un Trésorier et s'il y a lieu de :

    • 1 °) Un ou plusieurs Vice Présidents
    • 2°) Un Secrétaire Adjoint
    • 3°) Un Trésorier Adjoint .

  • Article 9 : Réunion du Conseil d'Administration

    Le Conseil se réunit, une fois au moins tous les 6 mois, sur convocation du Président, des Vice-Présidents, ou sur la demande du quart de ses membres.

    • Les réunions sont présidées par le Président ou les Vice Présidents.
    • Le Conseil ne peut valablement délibérer que si les membres désignés par lui représentent la majorité des membres présents ou représentés.
    • Les décisions sont prises à la majorité des suffrages exprimés par les membres présents ou représentés. En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.
    • Chaque membre ne peut recevoir que deux procurations maximum.

  • Article 10 : Attributions du Conseil d'Administration

    Le Conseil établit l'ordre du jour des Assemblées Générales et assure, avec le Bureau dont il surveille la gestion, l'exécution des décisions de ces Assemblées.
    II autorise toutes acquisitions, aliénations ou locations immobilières ainsi que les contrats à intervenir le cas échéant entre l'association et les collectivités ou organismes publics qui lui apportent une aide financière.
    Il établit le budget de l'association et il fixe le montant des cotisations.

  • Article 11 : Le Bureau

    Le Bureau assure le bon fonctionnement de l'association sous le contrôle du Conseil dont il prépare les réunions.
    Le Président, ou les Vice Présidents, représente l'association dans tous les actes de la vie civile et il conclut tous accords sous réserve des autorisations qu'il doit obtenir du Conseil dans les cas prévus aux présents statuts.
    II a qualité pour présenter toute réclamation auprès de toute administration, notamment en matière fiscale et pour ouvrir tout compte bancaire ou postal.
    II agit en justice au nom de l'association tant en demande (avec l'autorisation du Conseil lorsqu'il n'y a pas urgence), qu'en défense.
    En cas d'empêchement, le Président est remplacé par le ou les VicePrésidents qui disposent alors des mêmes pouvoirs.
    Le Président peut accorder des délégations partielles de ses pouvoirs sous réserve, lorsqu'il s'agit de délégations d'une certaine durée ou permanente, d'en informer les Vice Présidents.
    Le Secrétaire est chargé en particulier de rédiger les procès verbaux des réunions du Conseil et de l'Assemblée Générale et de tenir le registre prévu par la loi. II est aussi le chargé de relations publiques. En cas d'empêchement, il est remplacé par le Secrétaire Adjoint ou, en l'absence de ce dernier, par un membre du Bureau désigné par le Président ou les Vice-Présidents.
    Le Trésorier est chargé de tenir ou de faire tenir, sous son contrôle, la comptabilité de l'association. II perçoit toute recette ; il effectue tout paiement sous réserve de l'autorisation du Président dans les cas éventuellement prévus par le Conseil.
    En cas d'empêchement, le Trésorier est remplacé par le Trésorier Adjoint ou en l'absence du Trésorier Adjoint par un autre membre du Bureau désigné par le Président, ou les Vice Présidents, ou des membres du Conseil d'Administration.
    Vis à vis des organismes bancaires ou postaux, le Président, le Trésorier ou toute autre personne désignée par le Président, ou les Vice-Présidents, ou des membres du Conseil d'Administration, avec l'accord du Conseil d'Administration, ont pouvoir, chacun séparément de signer tous moyens de paiement (chèques, virements, etc...).

  • Article 12 : Les Assemblées Générales

    L'Assemblée Générale Ordinaire ou Extraordinaire comprend les membres de l'association (à quelque titre qu'ils y soient affiliés) sous réserve qu'ils aient acquitté leur cotisation de l'année en cours. Les membres peuvent se faire représenter par un autre membre. Chaque membre ne peut recevoir que deux pouvoirs.
    Elle autorise l'adhésion à une union ou Fédération d'associations.
    Quinze jours au moins avant la date fixée par le Bureau, les membres de l'association sont convoqués par les soins du Secrétaire.
    L'Ordre du Jour est indiqué sur les convocations.
    L'Assemblée est présidée par le Président, ou en cas d'empêchement de celui ci, par le ou les Vice-Présidents.

  • Article 13 : L'Assemblée Générale Ordinaire

    L'Assemblée Générale Ordinaire se réunit obligatoirement une fois par an. Lors de cette réunion dite " annuelle > , le Président (ou ses représentants) soumet à l'Assemblée un rapport sur l'activité de l'association. Le Trésorier soumet le rapport financier comportant les comptes de l'exercice écoulé. II est ensuite procédé, s'il y a lieu, à l'élection des membres du Conseil d'Administration, puis à l'examen des autres questions figurant à l'Ordre du Jour. L'Assemblée Générale Ordinaire peut également être convoquée à tout moment à la demande du Président ou du tiers des membres du Conseil. Les décisions sont prises à la majorité absolue des suffrages exprimés par les membres présents ou représentés.

  • Article 14 : L'Assemblée Générale Extraordinaire

    L'Assemblée Générale Extraordinaire a un caractère Extraordinaire lorsqu'elle délibère sur toutes modifications à apporter aux Statuts, et l'attribution des biens de l'association.
    Elle se réunit à la demande du Président ou des Vice-Présidents.
    Elle devra être composée du quart des membres de l'association. II devra être statué à la majorité des deux tiers des voix des membres présents. Si le quorum n'est pas atteint, l'Assemblée sera convoquée à nouveau à quinze jours d'intervalle et pourra valablement délibérer quel que soit le nombre de membres présents.

  • Article 15 : La dissolution de l'Association

    La dissolution est prononcée à la demande du Président ou des Vice-Présidents, ou des deux tiers des membres du Conseil d'Administration par l'Assemblée Générale Extraordinaire, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle ci.
    Pour la validité des décisions, l'Assemblée doit comprendre au moins la moitié plus un des membres ayant droit de vote.
    Si cette proportion n'est pas atteinte, l'Assemblée est convoquée à nouveau, à quinze jours d'intervalle. Elle peut alors délibérer, quelque soit le nombre de membres présents.

  • Article 16 : Rémunération

    Les fonctions des membres du Conseil d'Administration seront gratuites. Toutefois les frais et débours occasionnés par l'accomplissement de leur mandat peuvent leur être remboursés au vu des pièces justificatives. Le rapport financier présenté à l'Assemblée Générale Ordinaire doit faire mention des frais de mission, de déplacement ou de représentation payés à des membres du Conseil d'Administration.

  • Article 17 : Dissolution des biens

    En cas de dissolution, l'Assemblée Générale Extraordinaire désigne un ou plusieurs liquidateurs qui seront chargés de la liquidation des biens de l'association et dont elle détermine les pouvoirs.
    En aucun cas, les membres de l'association ne pourront se voir attribuer, en dehors de la reprise de leurs prêts, une part quelconque des biens de l'association.
    L'actif net subsistant sera attribué obligatoirement à une ou plusieurs autres associations poursuivant des buts similaires et qui seront nommément désignées par l'Assemblée Générale Extraordinaire.

  • Article 18 : Règlement intérieur

    Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d'Administration qui le fait approuver par l'Assemblée Générale.
    Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'association.

 

Fait à LOOS le 27 mai 1998

Les membres fondateurs :
Monsieur CAMPINCHI, Directeur Régional Pénitentiaire de Lille
Monsieur VENTURE, Président de l'Amicale des rescapés du Train de Loos
Monsieur GUSTIN, Professeur d'Histoire, membre de la commission Historique de Loos

[Haut de Page]